Scoured Stars - les Etoiles Ecorchées

Développement de l'univers officiel (Mondes) / Inventions ou projets de MJ

Modérateur : MJ

Répondre
Avatar du membre
judgeju
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 445
Enregistré le : jeu. 28 mars 2019 18:22

Scoured Stars - les Etoiles Ecorchées

Message par judgeju » sam. 13 avr. 2019 23:48

Pour les amateurs de lore, traduction d'un article sur les Scoured Stars, le système autour duquel tourne la première saison de la SFS.

Les Etoiles Ecorchées constituent un système stellaire trinaire situé dans le Vaste, connu pour accueillir des planètes disposant d’une faune vicieuse et d’autres résidants dangereux. Il est actuellement inaccessible à tous les voyages, la divination, et les moyens de détection traditionnels à cause d’un voile d’énergie doré et changeant connu sous le nom de Bouclier de Dieu.

Image

Géographie :

Le système des Etoiles Ecorchés est composé de trois étoiles évoluant autour d’un barycentre commun :
  • Agillae, une naine orange autour de laquelle orbitent 5 planètes rocheuses dans la zone des Goldilocks ;
  • Bastiar, une naine jaune autour de laquelle orbitent 5 planètes rocheuses, une géante gazeuse disposant de plus de 36 lunes, et deux géantes glacées ;
  • Callion, une naine rouge autour de laquelle orbitent deux planètes situées à l’exacte opposée l’une de l’autre.
Histoire :

Les Etoiles Ecorchées sont le berceau originel de huit civilisations vivant sous la protection d’une même déité, Kadrical, qui utilisa tous ses pouvoirs pour créer et maintenir le Bouclier de Dieu en vue d’isoler le système du reste de l’univers, et ce malgré les supplications répétées de ses adorateurs souhaitant explorer la galaxie. A un moment durant la Faille, le bouclier vacilla, et les habitants des Etoiles Ecorchées saisirent cette occasion pour construire des vaisseaux spatiaux et s’échapper. Les huit civilisations suivirent leurs propres chemins, chacune colonisant des lieux distants dans le Vaste. Kadrical voulait qu’ils reviennent, aussi il créa et envoya huit artefacts magiques appelé Larmes, une par civilisation, pour leur servir de balise et de guide pour rejoindre leur système d’origine.
La Société des Explorateurs d’Etoiles décida il y a environ un siècle d’interdire l’exploration de la région, à cause de ses évidents dangers, mais aussi car les quelques missions de reconnaissance en direction du système se soldèrent par des découvertes peu utiles voire inexistantes. Cela changea lorsque le Premier Chercheur Jadnura découvrit une Larme sur Kukanou-2b et mena une expédition massive, composée de près de 80% des agents et ressources de la Société, vers les Etoiles Ecorchées pour découvrir une connexion avec la Larme. A leur arrivée, les membres de l’expédition se retrouvèrent coupés du monde extérieur, enfermés par le Bouclier de Dieu, et durent faire face à de nombreuses menaces qui réduisirent rapidement leur nombre.
L’expédition de la Société fut repérée par les jinsuls, une des huit civilisations qui avaient quitté les Etoiles Ecorchées à l’origine. L’année suivante, les jinsuls regroupèrent une flotte puissante en vue de rejoindre leur patrie ancestrale dans un pèlerinage sacré pour la réclamer. Ils entrèrent en conflit direct avec la Société, alors que le successeur de Jadnura en tant que Premier Chercheur, Luwazi Elsebo menait une nouvelle mission réussie en direction des Etoiles Ecorchées pour porter secours au Explorateurs d’étoiles prisonniers.

Habitants :

Parmi les huit civilisations originelles des Etoiles Ecorchées, les suivantes sont connues :
  • les izalguuns, qui colonisèrent Izalraan ;
  • les jinsuls, qui continuèrent à vénérer fanatiquement Kadrical sous la direction de son héraut Dhurus, qui retournèrent dans les Etoiles Ecorchées et tentèrent de forcer les sept autres civilisations à les suivre pour les réunir sous un empire qu’ils mèneraient ;
  • la confédération libre de Kreiholm (regroupant les nelentus, thyrs, et d’autres), qui s’établirent sur plusieurs planètes dans le système Saarud-Ruaan ;
  • les mentrasi, originaire de Bastira-2, qui s’installèrent sur Kukanou-2b où leur espèce disparu.

Répondre