Arnaques et rêveries

Partie menée par MJ Grazz sur scénarios non officiels.

Modérateur : MJ

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Arnaques et rêveries

Message par Grazz » mar. 30 avr. 2019 17:07

Station Absalom.

https://www.starfinder-rp.fr/images/out_dome.jpg

Bien peu de gens arrivant à la grande Absalom se retrouvent directement propulsés dans la Ferraille. Mais lorsque manque le créditstick... C'est une étape qui s'impose aux débris de l'espace qui tentent tant bien que mal de se frayer un chemin de vie, dans les entrailles du Pic, rêvant un jour de parvenir à atteindre la "surface" avec quelques ressources pour y vivre.
Cette situation plutôt commune, profite à des tas de réseaux clandestins qui font passer les pauvres ères des quais de déchargement, vers les sous-sols, profitant de leurs maigres richesses pour pratiquer sans vergogne un traffic florissant.
De nombreux groupes d'Ysokis négocient tout ce qui peut se revendre et sont la plupart du temps très ouverts quant à la marchandise.
Organisés comme des contrebandiers finement entraînés aux négoces, ces créatures d'un humour peu recommandable, profitent de la mane des voyageurs sans le sous, pour faire prospérer leur magouilles.
C'est ainsi qu'a la sortie d'une soute crasseuse, Tarik Silverback arriva sur Absalom, et contre les derniers crédits qui lui restaient, ainsi qu'un sac de voyage de peu de valeur, il parvint à rejoindre la Ferraille totalement démuni mais content d'être vivant.
Sa seule valeur se trouvait dans ses poings.
C'était bien la seule chose dont-il était sûr aujourd'hui.
Aussi chercha-t-il à se faire quelques miettes dans des combats de rues et parvint au bout de quelques jours, à se faire remarquer et embaucher par un Vesk nommé Skrezzen, pour corriger les mauvais payeurs.
Le Vesk avait une affaire prospère de location de cellules de couchage. Il était un peu filou et ne payait pas toujours rubis sur ongle, mais il payait et ne posait aucune question, ce qui convenait parfaitement à l'humain aux dents pointues qui était habitué aux flibusteries du genre.

https://www.starfinder-rp.fr/images/z1central.jpg

De son côté la charmante Lashunta avait débarqué sensiblement à la même période. Bien sûr elle ne fut pas plus chanceuse de vivre à la surface et trouva sur sa route les Ysokis de grands chemins qui attendaient, comme à leur habitude, la sortie des soutes et des containers de transport. Il ne fut pas difficile de négocier sa moto épave pour les uns, trésor de l'avant Faille pour elle. C'est le cœur lourd qu'elle fut contrainte de la voir partir entre les mains des hommes-rats pour quelques sous dans sa poche mais la mort dans l'âme. Elle se jura un jour de la récupérer...

Le quartier de la Ferraille dans les entrailles du Pic n'était pas particulièrement agréable, mais elle en était presque satisfaite, loin de la verdure de Castrovel, entourée quelle était par un enchevêtrement de vaisseaux spatiaux écrasés, de carcasses d'engins rouillés et de pagailles métalliques tous magnifiquement entassés et interconnectés par des soudures improbables. Le paradis du brocanteur de l'espace.
Elle trouva dans le marché de Z1 Central, la source de sa nouvelle vie.
Le premier boulot qu'elle pu décrocher n'était pas des plus glorieux pour une mécanicienne de sa catégorie, mais rapportait quelques crédits.
Comme beaucoup de gens dans le besoins dans cette partie de Ferraille, elle louait une couche au Vesk de renom que l'on dénommait Skrezzen, et elle put lui toucher un mot sur ses capacités en ingénieries. Il l'employa pour réparer des modules de climatisation, qui étaient tous de vieilles carcasses mécaniques.

Sur sa route, elle croisa plusieurs fois un humain aux dents pointues qui avait parfois des airs bestiaux, dont elle n'aurait su dire la provenance.
Il était souvent là pour surveiller son travail. Non pas qu'il fut doué en mécanique autant qu'elle, mais il prenait plutôt soins de sa sécurité.
Quelques jours suffirent pour lier connaissance, lui, disait qu'il venait de la Diaspora et soutirait parfois des crédits aux locataires pour les transmettre au Vesk, elle disait venir de Castrovel et semblait contente de ne plus voir de verdure autour d'elle.
Le nouveau duo se trouvait être assez complémentaire, Tarik assurait la sécurité de la belle et la Lashunta, même si elle était d'une compagnie plutôt froide, n'était pas trop sensible pour une femelle de sa race.
Sans vraiment pouvoir dire qu'ils avaient des relations amicales, ils avaient trouvé une sorte d'entente cordiale et sortaient parfois après le travail pour s'en envoyer une derrière le gosier pour fêter la fin de journée.
Tous deux étaient logés par Skrezzen, qui retirait de leur paye la location de la couche.

Vînt un matin à l'embauche où le Vesk leur demanda de se présenter à son bureau.
Le mot était sans doute trop fort pour parler de siège social ^^, le taudis mal rangé était à l'image de la carcasse Veskienne qu'il était.
Tous deux devant la porte, le "boss" ne tarda pas a arriver pour l'entretien...


https://www.starfinder-rp.fr/images/Skrezzen_token.png

Shal'la et Tarik entrent dans la pièce qui ressemble à un squat presque rangé et prennent place sur une caisse en guise d'assise.
Le Vesk se place en face des deux sbires et les regarde en souriant de ses dents acérée de reptile.


-" J'ai un projet pour vous deux. "
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Avatar du membre
Avalac
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 281
Enregistré le : ven. 26 avr. 2019 10:21
Localisation : Avignon, Vaucluse

Re: Arnaques et rêveries

Message par Avalac » mar. 30 avr. 2019 17:54

Je suis dans une bonne situation, comparé à pas mal d'autre paumé de ce trou. Skrezzen me paie, me nourrit et me loge. même si c'est pas non plus la grande vie, c'est tout de même chouette; et tous ça juste pour tabasser quelques gars qui sont assez cons pour espérer de la pitié dans cet endroit et pour protéger la Lashunta. Le Vesk est pas un boy-scout mais au moins il est réglo et plutôt sympathique.

Tarak s'assoit tranquillement sur sa "chaise". Bras croisés et aussi souriant.
"J'ai un projet pour vous deux", je sens que ça va me plaire

Je suis tout ouïe, Boss
Modifié en dernier par Avalac le mer. 1 mai 2019 08:43, modifié 1 fois.
Je ne suis pas bourrin! Disons plutôt que j'ai une conception majoritairement incomprise de la diplomatie...

Avatar du membre
Stotorm
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 285
Enregistré le : dim. 21 avr. 2019 02:07

Re: Arnaques et rêveries

Message par Stotorm » mar. 30 avr. 2019 18:56

La cigarette qui se consume entre les lèvres de Shal'la lui sert à patienter, mais lorsque Skrezzen entre dans ce qu'il aime appeler "son bureau", un truc moins bien rangé que l'atelier où elle bosse, elle balance le reste à ses pieds et l'écrase au sol.
La Lashunta est debout face au boss, ça l'intrigue, en général il la laisse tranquille et lui envoie des bouts de ferrailles à retaper contre une misère, mais ça paye le loyer.


-"Pour que tu nous demande à nous, c'est sûrement encore une de tes histoires chelou avec les rats d’égout, je me trompe ?

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Re: Arnaques et rêveries

Message par Grazz » jeu. 2 mai 2019 13:00

https://www.starfinder-rp.fr/images/Skrezzen_token.png

Le Vesk de la taille d'un molosse se tient devant les deux acolytes.
Il penche sa tête de lézard sur Shal'la et sourit de sa mâchoire prognathe laissant apparaître des dents acérées.


-" Mes histoires sont pas plus chelou que les tiennes. Et oui tu te trompes, rien à voir avec les rats d'égouts. J'ai une demande sur laquelle j'ai pas l'option de refuser.
Donc, vous allez vous barrer sur Akiton pour une mission de soutient. Une équipe de trois bouseux est déjà en place, vous serez les deux autres : La pilote et le gros bras. Vous serez payés à votre retour sur Absalom. Pour le moment, j'vous file quelques credit-sticks pour les faux frais. Et si vous décidez de me jouer une pelade, j'vous garantis que la Ferraille sera plus un paradis pour vous, pas plus que la Station Absalom.
Vous vous rendez immédiatement au Data-Bar de Grazz. Il vous fournira un vaisseau cargo de son cru. Un bon vieux cargo léger Vesk.
Vous soutenez les autres sur Akiton, vous les protégez si nécessaire, et vous faites tout votre possible pour revenir vivants avec eux.
C'est une mission de routine quoi...
Des questions ? "
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Avatar du membre
Stotorm
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 285
Enregistré le : dim. 21 avr. 2019 02:07

Re: Arnaques et rêveries

Message par Stotorm » jeu. 2 mai 2019 14:36

Shal'la ne peut se retenir d'avoir un mouvement de recul quand le gros lézard se penche vers elle, son haleine est clairement pas supportable, mais ce doit être général à tous les Vesks.
Donc il les envoyait rejoindre trois inconnus pour une sorte d'escorte sur Akiton ?! Putain le rêve, les technologies Ysoki ont tendance à la fasciné, elle fait souvent plus de bruit qu'elle n'est réellement fonctionnelle, et c'est ce qui la fait triper. Une pensée vient surplomber les infos que lui donne Skrezzen, celle d'un endroit où elle pourrait sans doute trouver quelques pièces détachée pour se monter un tout nouveau bolide, la sensation de vitesse lui manque, et l'occasion de pouvoir décrasser les réacteurs d'un vaisseau Vesk la tente pas mal.


-"Le data-bar de Grazz..."
Elle fronce les sourcils pour tenter de se rappeler quelque chose.

-"En ce qui me concerne, j'ai jamais posé un foutu pied sur la planète des rats et l'idée de piloter ton engin me fait bien bander. Puis je t'en dois une, sans toi je dormirais dans une piaule crasseuse dans les bas fonds d'une station spatiale... Tu connais déjà ma réponse, mais j'ai deux questions..."
Elle tire une nouvelle cigarette de son paquet Burning Stars et l'accroche à ses lèvres. Elle ne cache pas son ironie, fixant son boss avec insistance.

-"Les protéger de quoi..." Shal'la allume le tabac et range son briquet dans sa poche, inspire le nuage cancéreux dans ses poumons et la relâche au dessus de l'épaule du Vesk qui la dépasse aisément d'au moins une tête. -"Et combien ?"

Avatar du membre
Avalac
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 281
Enregistré le : ven. 26 avr. 2019 10:21
Localisation : Avignon, Vaucluse

Re: Arnaques et rêveries

Message par Avalac » jeu. 2 mai 2019 14:38

Après avoir bien écouter, Tarik se gratte le menton, et prend cinq seconde pour choisir ces questions. Skrezzen étant d'une patience assez variable, il vaut mieux poser les bonnes questions.

"Une mission de routine? tu parles. Casser des gueules pour rafraîchir la mémoire des mauvais payeurs, c'est routinier. Un voyage aller retour d'escorte Interplanétaire sur la planète rouge, ça l'est beaucoup moins pour des coupes jarret. Bah au moins ça fait une sortie
Et effectivement quelques questions sont utiles."


"Et qui nous payera ? Toi ou Grazz ?
Et sinon des suggestion sur le barda à emporter ?
Et dernièrement es qu'on connaît les "bouseux" à escorter?"
Je ne suis pas bourrin! Disons plutôt que j'ai une conception majoritairement incomprise de la diplomatie...

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Re: Arnaques et rêveries

Message par Grazz » jeu. 2 mai 2019 18:17

https://www.starfinder-rp.fr/images/Skrezzen_token.png

Skrezzen soupire en écoutant les deux sbires qui commencent à poser des questions auxquelles il ne sait même pas répondre.
Mais il prend un air déterminé et tente de rétorquer avec rapidité.

-" Vous les protégez de tout ce qui peut les foutre en danger, c'est quand même pas compliqué. J'vous ai dit que c'était la routine.
La paye c'est pas le sujet du jour. J'vous file une mission de premier choix et encore vous la ramenez pour savoir qui va vous payer?
Vous serez payés, c'est le résultat qui compte et les crédit-sticks dans vos poches vides.
Akiton c'est pas Eox, alors vous avez pas besoins de matériel de haut vol. Mais j'vais quand même vous filer quelques rations de survie histoire que vous me posiez pas encore des questions débiles.
Les bouseux a escorter vous seront présentés par Grazz.
Rendez-vous a son Data-bar c'est au fond de la Ferraille, vous avez qu'a prendre l’ascenseur des rats d'égout au niveau de la place des échelles de Z1 Central et vous y serez.
Pour passer les Ysokis de la bande de Grivel, filez leur ce sac, je sais pas pourquoi ils adorent les sacs pleins de merdes. "


Le Vesk ramasse un sac de voyage remplit de vieilles fringues et d'un pistolet laser azimut sans charge. Puis ils leur balance un autre sac en tissu troué qui était posé là dans son taudis de bureau, remplit de cubes moelleux brunâtres qui ressemblent à des nutriments.

(14 de rations de survie / Poids 14F))
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Avatar du membre
Avalac
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 281
Enregistré le : ven. 26 avr. 2019 10:21
Localisation : Avignon, Vaucluse

Re: Arnaques et rêveries

Message par Avalac » jeu. 2 mai 2019 20:21

Attrapant le sac de linge au vol, il se pose intérieurement la même question et dis d'un ton détaché

"Allez savoir, ils se lancent peut être dans le trafic de fripes ou vouent un culte au dieu des sacs sales..."

Et se tourne vers Shal'la tout en se levant

Bon bah, on prend nos bardas et on n'y vas ?
Je ne suis pas bourrin! Disons plutôt que j'ai une conception majoritairement incomprise de la diplomatie...

Avatar du membre
Stotorm
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 285
Enregistré le : dim. 21 avr. 2019 02:07

Re: Arnaques et rêveries

Message par Stotorm » ven. 3 mai 2019 02:04

Shal'la se retient de pousser une gueulante sur Skrezzen, le fait est qu'elle préfère s'informer des possibles dangers qu'ils pourraient rencontrer en chemin, mais le gros lézard ne semble pas d'humeur à donner plus détails, si tant est qu'il en ait. Elle en apprendra sûrement plus en rencontrant directement les intéressés plus tard. Elle sort son communicateur personnel et lance le module de la carte de la station est entre une recherche GPS pour "Z1 Central", elle n'est ici que depuis quelques mois et à encore du mal à se repérer dans tout ce foutoir. Tout en ignorant la remarque humoristique de Tarik, elle relâche un nouveau nuage de fumée avant de lui répondre.

-"C'est pas super loin, on part maintenant."

Et juste pour emmerder son boss-locataire, elle ouvre la porte métallisée du taudis et ajoute un petit :
-"L'eau chaude s'est encore barrée."
Avant de sortir dehors pour terminer sa cigarette en s'asseyant sur un tas de morceaux de ferrailles en équilibre, qu'elle juge trop instable et décide de faire tomber pour de bon en se relevant et en poussant une sorte de grosses casseroles rouillée qui semblait retenir le tout du bout du pied.

*Dès que j'ai assez de crédit, je me casse pour l'étage du dessus, y a jamais rien d'intéressant dans ces merdes.*

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Re: Arnaques et rêveries

Message par Grazz » ven. 3 mai 2019 09:23

Tarik et Shal'la encombrés de deux sacs bien remplis s'en vont, tournant le dos à leur lézard de boss sans vraiment être peinés de cette séparation plutôt opportune.
Le Vesk semblait ne pas avoir le choix, il l'avait précisé : "Pas l'option de refuser" qu'est ce que cela pouvait bien dire pour un bandit de sa catégorie...
Peut importait pour les deux acolytes, ils allaient voir du pays et se barrer d'ici du moins pour l'instant.
La marche n'est pas très longue pour rejoindre Z1 central et se diriger vers les venelles latérales des échelles.
Une sorte de trou béant dans la structure du Pic permettant de remonter vers les ascenseurs des niveaux supérieurs sans passer par les montes-charges tenus par les gangs de contrebandiers du coin. L'enchevêtrement de masse métalliques et de vieilles carcasses offre aux deux acolytes une vue sur de nombreuses options de camouflage. Monter par les échelles vers le haut ne doit pas être chose facile... La structure est anarchique.
Une vapeur de friture continue s'exfiltre par des tuyaux percés dans le trou béant et ajoute une sorte de brouillard épais à la scène.
Par chance, Skrezzen leur avait donné son "truc" pour passer la bande qui tenaient le monte-charge pour descendre vers le Data-bar de Grazz. Ils n'auraient donc pas a passer par les échelles chaotiques. Il leur suffirait de filer le sac plein de fringues et le tour serait joué.


https://www.starfinder-rp.fr/images/z7kfe.jpg

Après quelques encablures dans les rues remplies de junkies et de pauvres gens démunis, ils arrivent devant une place un peu plus aérée. La bande de racketteur Ysoki est là, Ils sont assis ou dans des position d'ennui, patientant qu'un pigeon vienne dans leur filet pour grossir leur stock de sac à merde.
La journée semble bien commencer et un sourire peut se lire sur leur visage lorsque les deux voyageurs arrivent en vue.
L'un des Ysokis, peut être le chef qui saurait le dire, s'approche des deux acolytes en reniflant l'air ambiant...


-" Yekit-rrrrtlath im at ôktatrr grrth'tth chrat mir'th'ak ! "

Pour Shal'la qui parle Ysoki
On dirait qu'on va avoir de quoi manger !
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Avatar du membre
Avalac
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 281
Enregistré le : ven. 26 avr. 2019 10:21
Localisation : Avignon, Vaucluse

Re: Arnaques et rêveries

Message par Avalac » ven. 3 mai 2019 12:48

Passé rapidement à son "appartement" pour récupérer ces affaires, il se dit que quand bien même il ne reprendrai pas cette piole, ce serait pas un mal. Il lui tardait de quitter cette "Ferraille".

Arrivé devant le monte charge des Ysokis, il se questionne encore sur le pourquoi du sac.
Il les salut poliment et en leur donnant le sac il ne peut s' empêcher de demander


Veuillez excuser ma curiosité, mais pourquoi vous collectionnez les sac plutôt que de demander... je sais pas moi... du fric ? De la bouffe ? De la flotte ?
Je ne suis pas bourrin! Disons plutôt que j'ai une conception majoritairement incomprise de la diplomatie...

Avatar du membre
Stotorm
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 285
Enregistré le : dim. 21 avr. 2019 02:07

Re: Arnaques et rêveries

Message par Stotorm » ven. 3 mai 2019 13:15

Assez fascinée par toutes ces structures industrielle jochant de maniere instables les allées enfumée du pic, Shal'la progresse avec son forain préféré, le genre de gars qui te mettrai un bœuf au sol en une bonne patate bien calée dans la mâchoire, la jeune Damaya l'avait vu à l'œuvre quelques fois, souvent pour aller tabasser un fuyard voulant échapper aux dettes qu'il devait à Skrezzen.
Shal'la est rude avec ce grand bonhomme, elle lui montre qu'elle ne l'apprécie pas particulièrement, et pourtant c'est plutôt l'inverse, elle lui doit beaucoup et c'est pourquoi elle ne lui refuse jamais rien, chacun a ses problèmes et un gars comme lui devait sans doute assez mal dormir. Un jour elle le remerciera pour sa générosité, peut-être.

Alors qu'ils s'engouffrent dans un autre dédale de pièces détachées, les rats se montrent enfin, et l'un des leurs semble tout de suite très excité par leur arrivée soudaine. Forain boy leur balance directement le sac, il joint au geste une question tout poliment, s'en est presque mignon et plutôt étonnant compte tenu du physique du gars.


-"Klakk'kuti mloh hakt'ucpo, yoktkk m'lho ap ap Databar kukk srrikni


Mieux valait bien s'entendre avec ces gens là, le jour où elle se décidera à aller récupérer sa bécane, ça pourrait être utile d'avoir des contacts de leur côté, chez les Ysokis, ils se connaissent quasi tous.

En Ysoki.
-" Salut les mecs, on vous apporte le casse croûte, on emmerait utiliser votre monte charge pour le Databar.
Est ce que Shal'la reconnaît un des Ysoki à qui elle a vendu sa moto ?

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Re: Arnaques et rêveries

Message par Grazz » ven. 3 mai 2019 13:34

Pourtant Tarik était un habitué des pirates et des flibustiers des mondes du Pacte... A se demander pourquoi il avait décidé d'ouvrir la bouche pour laisser exprimer sa curiosité maladive... Il savait bien dans son fort intérieur que parfois dans la vie il valait mieux la boucler. Une histoire de principe séculaire qui venait d'on ne sais où.
Cependant, Silverback venait quand même de laisser ses pensées traverser l'orifice de sa bouche aux dents pointues...

L'Ysoki marque un temps d'arrêt et plisse un œil sur l'humain aux traits grossiers.
Puis il fait quelques gestes rapide à l'attention de ses congénères, qui se déploient dans la petite place pour encercler les deux nouveaux arrivants.
Toute la bande, une dizaine de rats d'égout, commence à ricaner de gné hé hé à droite à gauche. Voici que venait le temps de l'amusement après l'ennui.
Il s'adresse à Tarik en commun.


-" Mais c'est que c'est pas idiot comme idée ça pas vrais les gars ? Fait donc voir ton autre sac et pose le par terre. Après tu vas rejoindre gentiment ta copine et tu pourras passer le monte charge. "

Puis il se ravise en entendant les mots de Shal'la et fait un geste pour faire patienter ses sbires.
Shal'la ne reconnait pas ses acheteurs.
-" Rrttaka'th fral'thalom ikh, srirnn tou'thik shaa pistol trek'thar soum..."

Pour Shal'la
-" T'as dit apporter le casse croûte, ya que des fringues et un vieux pistolaser déchargé dans le sac... "
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Avatar du membre
Stotorm
Contrebandier de la Diaspora
Messages : 285
Enregistré le : dim. 21 avr. 2019 02:07

Re: Arnaques et rêveries

Message par Stotorm » ven. 3 mai 2019 15:25

La réaction des Ysokis ne l'étonne même pas, elle ne peut se retenir de lâcher un petit rire tant elle trouve mignon ces rats d'égouts, les voir courir partout à l'idée de pouvoir cassé leur monotonie est assez distrayant pour un temps, mais on ne sous-estime pas un Ysoki qui a renifler un trésor. Elle tente de calmer le jeu.

-"Lkk'atir ap ap melk'a'trr rukn skikk okk'trr, trhm kwuo, pakk'n po'ga"
-"Le casse croûte est dans l'autre sac, prenez en la moitié, et ça c'est un bonus.
Elle lui lance son paquet de cigarette Burning Stars, si il l'ouvre,
il remarquera qu'il en reste 13 sur les 20

Avatar du membre
Grazz
Administrateur du site
Messages : 907
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 09:11

Re: Arnaques et rêveries

Message par Grazz » ven. 3 mai 2019 15:47

Shal'la fais moi un jet de Diplomatie s'il te plaît
Grazz le marcheur te salue
Dans mon DATA-BAR pas de pelade sinon ... C'est ma canne laser dans ta trogne.

Répondre